8 094 lectures
Gnu/Linux, Le Libre, Société

En 2013 : Gnu/Linux est-il abordable par tous ?

Que de chemin parcouru depuis notamment le début des années 2000 par Gnu/Linux. Je me souviens très bien de mes débuts d’apprenti geek. Première distrib ?...

Que de chemin parcouru depuis notamment le début des années 2000 par Gnu/Linux.
Je me souviens très bien de mes débuts d’apprenti geek. Première distrib ? Une Mandrake 6.2 … Après avoir mis quelques jours à saisir le « concept » et la philosophie de Gnu/Linux et avoir mis en rade mon PC 5 ou 6 fois, j’ai “tourné” sous cette distribution pendant plusieurs mois. Puis, sur conseils d’amis, je me suis orienté vers Debian. Puis vint Ubuntu qui révolutionna le côté “user-friendly” des distributions Gnu/Linux. Mais autant les choix techniques, esthétiques que la philosophie générale et actuelle d’Ubuntu/Canonical me dérangent, et c’est pour cette raison que j’ai migré vers d’autres cieux (ArchLinux). J’attends d’ailleurs des nouvelles précises de cette idée de “rolling-release” pour Ubuntu.

Mais où en est Gnu/Linux en 2013 ?
Après avoir parcouru les sites habituels tels que Distriwatch ou QuebecOS, une remarque s’impose d’emblée : les grandes distribution « mainstream » ne sont plus seules et ne sont plus hégémoniques.

On constate une multiplication des “forks”, surtout issus d’Ubuntu ou d’ArchLinux. On peut trouver également beaucoup de distributions spécifiques pour serveur, pour systèmes « from scratch » à monter soit-même (Arch), etc. Certes cela permet d’avoir un choix important, d’être libre dans le choix des paquets et du système complet à installer, mais … qui veut de ces distributions ?
Les geeks barbus passionnés d’informatique libre, engagés ça et là dans des associations militantes, dans des partis politiques, … des étudiants, des chercheurs ?!?
Combien de ces utilisateurs d’Archlinux ou de Debian Sid sont des citoyens “lambda”, à l’aise avec l’informatique, sans plus …
Gnu/Linux ne serait-il redevenu abordable que pour les initiés, les amateurs passionnés, peu avares de séances d’installation et de configurations chronophages où le maniement de la console zsh, de Python et la maîtrise des options de xorg.conf est grandement recommandée ?

A l’époque de ma Mandrake 6.2, il en fallait du temps pour apprendre, rechercher, installer, configurer la carte son, le réseau, le premier modem ADSL avec sa connexion pppoe récalcitrante, etc. ! Entre les distributions livrées sur un plateau, pâles copies de Windows et celles qui sont destinées aux super-héros du Libre, comment communiquer, comment choisir ?

Des heures à passer à configurer le PC : Est-ce le prix à payer pour être vraiment Libre ?

7 Comments

  1. a

    “Des heures à passer à configurer le PC : Est-ce le prix à payer pour être vraiment Libre ? ”

    Il me semble que si être libre, c’est ce mélange d’autonomie et d’indépendance qui a comme conséquence de pouvoir faire glisser des pans de l’espace des possibles, alors l’implication est nécessaire, y passant donc un minimum de temps, particulièrement par rapport à ceux qui optent pour une servitude volontaire auprès d’un prestataire desquels ils se rendent, du coup, dépendants…

  2. Yamakaky

    Je pense que oui, GNU/Linux est abordable par tous, avec des distributions comme Ubuntu qui fournissent tous les outils simples pour gérer et utiliser son ordi sans se casser la tête. Du fait de son côté libre, il est toutefois possible de se casser volontairement la tête avec, par amusement/tout ce qu’on veut. Par contre, j’ai peur que le-dit côté libre passe à la trappe au profit du gratuit.

  3. feilong

    Pour ma part, je pense que les systèmes GNU/Linux sont devenus bien plus accessibles aujourd’hui. Au début des années 2000, je n’aurai jamais installé une debian complète en 1h sur mon Pc portable en utilisation desktop et pourtant j’administrais déjà des serveurs sous Debian en mode console (Je n’aurai jamais pu y installer skype non plus d’ailleurs). Oui je pense que les systèmes GNU/Linux sont devenus plus accessibles, mais je pense que leurs installation/utilisation quotidienne sont toujours faites / encadrés par les mêmes personnes initiées…

    Le vrai décollage aura lieu avec des versions OEM à l’image d’Android sur les téléphones portables. Passage obligé pour toucher enfin le plus grand nombre et décoller enfin des 1% d’utilisateur.

  4. marty

    Et combien de ces utilisateurs Windows sont des citoyens “lambda”, à l’aise avec l’informatique, sans plus …
    On peut retourner la problématique.

  5. mikedafunk

    Le géant google, avec son chrome os pré-installé sur de plus en plus de machines, sera peut être le seul acteur à pouvoir augmenter les pdm de linux ?
    Car pour l’instant les canonical & co semblent d’essouffler sur les desktops dans les pays développés… Pourtant linux devrait avoir une place privilégiée dans les administrations, l’armée et l’éducation.
    Mais certains ont essayé, ils ont eu des problèmes ! http://www.viaphp.net/actualites/news/53-microsoft-denonce-le-plan-asie-linux

  6. temps

    Oui mais qu’est-il devenu de l’esprit et des principes.
    En exemple celui d’être léger ? et …
    On en est arrivé à des OS sans ame avec un qui dit ce qu’il faut penser et une multitude qui obéit.
    J’ai créé un format audio ultra léger pour linux il y a plus de 3 ans, ici http://www.letime.net/abadie_jo/index.html
    qui l’utilise ? Que de changements depuis 2006 et la 7.04 instable, que de concessions.
    Cordialement

  7. block

    Indéniablement, beaucoup de progrès, je prête souvent mon portable sous archlinux+kde à ma copine étudiante infirmière, elle l’amène en cours et son groupe arrive a priori à utiliser une clé usb, libreoffice et se connecter à un réseau wifi ;)
    C’était pas gagné à l’époque de mandrake 8.

    Après, ça fonctionne bien aussi parce que j’ai fait l’installation aux petits oignons moi même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code class="" title="" data-url=""> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong> <pre class="" title="" data-url=""> <span class="" title="" data-url="">